Saleté de Cupidon !

Saleté de Cupidon !

Comme chaque année, le mois de février ravive les coeurs à la recherche de Cupidon. Cet angelot n’a pourtant rien d’un ange pour plus d’un d’entre vous qui recherche encore l’amour… Ce n’est pas faute de l’appeler de ses voeux dés le 1er janvier, espérant que cette année sera enfin celle où il daignera décocher sa flêche de l’amour sur vous! Hélas, trois fois hélas, le constat est bien maigre, cette fois encore. De rencontres infructueuses en amourettes filantes, force est de constater que le célibat vous pend au nez à l’approche de cette énième St Valentin !

Vous avez échappé aux diners arrangés de vos bons amis, impatients d’afficher des tablées de couples et de trouver le quatrième pour animer leurs soirées jeux de société mais impossible de ne pas se laisser submerger par tous ces coeurs posés sur les murs, les affiches, coulant de caramel beurre salé dans les vitrines des chocolatiers, explosant les rétines sur les panneaux publicitaires et les écrans, vibrant sur fréquence love et dégoulinant de mots doux sur les ondes… agaçant votre coeur solitaire.

Brandissant la bannière de la rébellion, vous trouvez 1000 raisons de fustiger cette célébration et son stupide cupidon sous l’égide de fête commerciale, et chantez haut et fort la dernière de Miley Cirus (Flowers : https://www.youtube.com/watch?v=G7KNmW9a75Y) “Je peux m’offrir des fleurs toute seule, je peux me tenir la main toute seule et m’aimer mieux que toi…” tout en priant de trouver la bonne personne tout(e) seul(e) aussi…

“Je ne crois pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise raison…c’est d’abord des rencontres…” (dixit le scribe dans Astérix https://www.youtube.com/watch?v=BT5MAtVK474 ) de détester ou d’aimer cette journée du 14 février, comme il n’y a pas de bonne ou de mauvaise personne à trouver pour aimer et se sentir aimer. L’amour est partout et en chacun de nous, il suffit de le laisser parler, s’exprimer sans retenue, ouvrir les yeux et être à l’écoute de ses signes. Les artistes l’ont bien compris et pour vous aider ils tirent leurs premiers traits colorés, semant coeurs et mots doux le long des murs et des ruelles de chaque ville aux 4 coins du monde. Alors coeurs à prendre de partout et de LR, suivez les coeurs de @inlovestreetart sur les portes de La Rochelle, partagez avec le Bobby de @Superbourdi les flots de coeurs qui volent au gabut et le long de la rue St Nicolas, laissez-vous toucher par les coeurs bruts et stylisés d’@Artis94, portez l’amour avec les “Gouzous” de Jace …

N’attendez plus l’amour! Cette année, soyez votre propre cupidon et partez en quête de toutes les preuves d’amour autour de vous, elles sont pour Vous !

A découvrir lors de nos Balades Z’urbaines de LR !”

LEXA

Bonne année 2023 !

Bonne et heureuse année 2023 !

Toute l’équipe LEXA & CO vous souhaite une excellente année 2023 ! 

Une année pleine de bons moments à partager, de belles rencontres à découvrir, de nouvelles expèriences à essayer et de nouveaux challenge à relever.

Que l’envie motive votre détermination, 

Que les pépins du quotidien vous poussent à grandir

Que l’art nourrisse votre créativité

Que le partage fasse grandir de nouvelles amitiés

Que l’amour invite votre coeur à s’épanouir

Et que tous ces instants vous offrent une nouvelle année d’expèriences insolites et d’émerveillement !

L’équipe LEXA & CO

Les balades Z’urbaines de LR à La HUNE !

Les balades Z’urbaines de LR à La HUNE !

Source : Article sur l’évènement “Les balades Z’urbaines de LR” paru dans La Rochelle à LA HUNE le 26 aôut 2021. Rédaction par Mathieu Delagarde.

 C’est avec plaisir que nous avons accueilli, avec DominiCK alias Marguerite La Rochelaise guide et commentateur de ces balades, le journaliste Mathieu Delagarde, de La Rochelle à LA HUNE pour l’une de nos Balades Z’urbaines de LR. Il a su saisir notre envie et notre ambition de faire découvrir aux rochelais et non rochelais, amateurs d’art et curieux, ces pépites d’Art urbain disséminées dans les rues de La Rochelle. L’article est éloquent et il semble inutile d’en ajouter si ce n’est qu’aucune balade ne se ressemble, les oeuvres étant pour la plupart éphémères et de nouvelles créant une  surprise de chaque instant. La pause gourmande ayant lieu au sein de l’Hôtel François 1er, rue Bazoges à la Rochelle, repère et résidence mythique d’artistes, en témoignent les oeuvres sur place, clôture ces balades par une note rafraîchissante avec un accueil toujours charmant.  

Les balades Z’urbaines de LR se poursuivent en septembre avec un tarif spécial rentrée à 20€ au lieu de 25€ / adulte et 15€/Enfant et Etudiant.

Réservations exclusivement sur le site.

Un grand merci au journal La Rochelle à LA HUNE et à Mathieu Delagarde!